Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 22:22

« Les diverses coutumes que l'on observe aujourd'hui lors des anniversaires de naissance ont une longue histoire. Leurs origines sont liées à la magie et à la religion.

 

Les pratiques en usage dans les temps anciens, qui consistaient à adresser des félicitations, à offrir des cadeaux et à fêter l'événement — des bougies allumées venant couronner le tout — étaient censées protéger des démons celui qui célébrait son anniversaire ; on assurait ainsi sa sécurité pour l'année à venir. (...)

 

Jusqu'au IVe siècle, le christianisme a rejeté la célébration des anniversaires, les considérant comme une coutume païenne. »

« Les Grecs croyaient qu'à chaque humain s'attachait un esprit protecteur ou daimôn qui assistait à sa naissance et veillait sur lui durant sa vie.

 

Cet esprit était en relation mystique avec le dieu dont l'anniversaire correspondait au jour de naissance de l'individu. Les Romains aussi souscrivaient à cette idée. (...) Cette croyance a fait son chemin et se retrouve dans les notions d'ange gardien, de marraine fée et de saint patron. (...) La coutume consistant à allumer des bougies sur les gâteaux a commencé avec les Grecs. (...) Des gâteaux de miel, ronds comme la lune et éclairés par des cierges, étaient déposés sur les autels du temple d'[Artémis].

 

(...) La croyance populaire attribue aux bougies d'anniversaire le pouvoir magique d'exaucer les souhaits. (...) Les cierges allumés et les feux sacrificiels ont toujours eu une signification mystique particulière depuis que l'homme a commencé à dresser des autels à ses dieux.


Les bougies sont donc un hommage à l'enfant qui fête son anniversaire; elles lui font honneur et lui portent chance. (...) Les souhaits d'anniversaire et les vœux de bonheur font partie intégrante de la fête. (...)

 

Cette croyance prend ses racines dans la magie. (...) Les souhaits d'anniversaire peuvent faire du bien ou du mal parce que l'on est plus proche du monde des esprits à ce moment précis. » (...)

 

Selon Lavey, le plus important jour saint de la religion satanique et celle de sa propre naissance. Selon LaVey, les jours saints des autres religions ne correspondent qu'à l'adoration de dieux anthropomorphiques ne répondant qu'à l'égo de leurs créateurs humains. Le sataniste LaVeyen pensera plutôt "Pourquoi ne pas être vraiment honnête, et si vous créez un dieu à votre image, pourquoi ne pas faire de vous votre Dieu ?" [3]. Partant du principe que tout homme devient Dieu s'il le souhaite, le sataniste doit conséquemment célébrer son anniversaire comme le jour le plus important de l'année, avant même Walpurgisnacht et Halloween

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/

 

Anniversaire d’après Anas ibn Mâlik :

 

lorsque le Prophète صلى الله عليه وسلم arriva à Médine, il remarqua que deux journées dans l’année étaient réservées aux jeux et divertissements.

Le Prophète demanda : "Que représentent ces deux jours ?". On lui répondit : "Ce sont deux jours durant lesquels nous nous amusions avant l’avènement de l’Islam".

Le Prophète déclara alors : "Allah les a remplacés pour vous par deux jours meilleurs :le jour de [la fête] Al-Adhâ et celui de [la fête] Al-Fitr." .

 

d’après Thâbit ibn Dahhâk :

 

"Du vivant du Prophète صلى الله عليه وسلم, un homme avait fait le voeu de sacrifier une chamelle en un lieu nommé Buwânah. Il se rendit chez le Prophète صلى الله عليه وسلمet lui dit : "J’ai fait le voeu de sacrifier une chamelle à Buwânah".

Le Prophète صلى الله عليه وسلمlui dit alors : "S’y trouvait-il une idole de la période anté-islamique que les gens adoraient ?".

L’homme répondit : "non".

Le Prophète continua : "Y organisaient-ils leurs fêtes ?".

L’homme répondit : "non".

Le prophète conclut alors : "Respecte ton voeu, car il ne faut pas respecter un voeu de désobéissance à Allah, ni un voeu concernant une chose que l’on ne possède pas".

 

’Umar ibn Al-Khattâb, qu’Allah l’agrée, a dit :

"Ne pénétrez pas dans les temples de polythéistes les jours de leurs fêtes, car le courroux d’Allah s’abat sur eux". Il a aussi dit : "Eloignez-vous des ennemis d’Allah durant leurs fêtes".

 

’Abdullâh ibn ’Amru ibn Al-’Âs - qu’Allah les agrée tous deux - a dit : "Quiconque construit une demeure en terre mécréante, célèbre leurs festivités, les imite et meurt dans cet état, sera ressuscité avec eux".

Allah, glorifié soit-Il, a aussi dit :

"Tu n’en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s’opposent à Allah et à Son Messager...".

 

Sourate Al-Mudjâdalah verset 22 Source 

 

http://www.sounna.com/article.php3?id_article=193#nb16

Partager cet article

Repost 0
Published by La responsable du site - dans Fatwas speciale converti(es)
commenter cet article

commentaires