Vous trouverez dans ce site des informations sur l'Islam en français, vidéos, hadiths, temoignages, livres et réponses de savants en français.

REGROUPER LA PRIERE DE DHUR AVEC CELLE DE ASR

Publié le 7 Mai 2007 par La responsable du site in Fatwas sur la priere

Est- ce quelqu'un pourrait me donner le charh d'un ou plusieurs savant sur ce hadith:

Ibn Abbas a rapporté :" A Medine, l'Envoyé de Dieu a reuni les deux prieres du midi et du asr, celles du coucher du soleil et du soir, sachant qu'il n'y avait aucun danger ni pluie."

Suivant une version de Waki' : "Je demandais a Ibn Abbas: Pourquoi a-t-il fait cela ?" Il me repondit: "Afin de ne plus reduire ma communauté a la gêne."

Sahih Moslem
Chapitre VI- Du fait de reunir deux prieres quand on est en ville.

Reponse :

 Salam Allaykoum wa rahmatoulah

Comme le mentionne Cheikh Ibn Baz [Majmou Fatwa vol 12 p 303] 'il y' a Ijma' chez les savants concernant l'interdiction de regrouper les prières sans raisons valables.

En effet, le coran ainsi que les Hadiths authentiques démontrent qu'il est obligatoire d'accomplir les 5 prières en leurs temps fixés, et qu'il n'est pas permis de regrouper les prières du Dhor avec l'Assr et celle du Maghreb avec celle de l'Icha sans excuse Char'i, tel que la maladie, le voyage, la pluie etc..

Les horaires des 5 prières ont été montré au messager d'Allah par Djibril dans un long Hadith rapporté d'après Djabir Ibn Abdoulah et authentifié par Cheikh Al Albani dans Sunnan An-nassaî n°526 ainsi que Sunnan Tirmidhi Hadith n°150.

Ce hadith ainsi que d'autres démontre que l'heure de chaque prière ce situe entre deux limites bien déterminées. C'est pourquoi dans des conditions normales il n'est pas permis d'accomplir une salat avant ou après le laps de tems qui représente son heure fixée.

A ce propos Allah dit (sens du verset):

" Accomplissez la salat, car la salat demeure pour les croyants une prescription à des temps (heure) bien déterminées" S 4 v 103.

As-sa'adi [Tayassir l-Karim Rahmane Fi Tafssir Kalam l-Mannan p 199] explique ce verset en disant : " Cela prouve que la salat à un temps [bien déterminé] et que la prière n'est valable que [si elle accomplit] en son temps approprié."

Ibn Kathir quant à lui dit [ Tafssir l-Koran d'Ibn Kathir] : " Ibn Abbas explique que cela signifie obligatoire. Il dit aussi que la prière a un horaire fixé tout comme le pèlerinage. Cet avis est partagé par Moujahid, Salim Ibn Abdillah, Ali Ibn Al Houssayn, Mohamed Ibn 'Ali, As-soudi."

Quant au hadith rapporté par Mouslim d'après Ibn Abbas, dans lequel le messager d'Allah a regroupé Dhor avec l'assr et la prière du Maghreb avec celle de l'Icha, alors qu'il était à médine :

Les savants affirment que le messager d'Allah n'a pas réalisé ce regroupement sans excuse, la base de cette affirmation repose notamment sur le fait que de nombreuses preuves tirés du coran ou de la sounnah, démontrent l'interdiction de regrouper les prières prescrites sans excuses valables, mais aussi parce qu' Ibn Abbas a répondu lorsqu'on l'interrogea sur cet acte du prophète il répondit "Afin de lever la difficulté de dessus sa communauté".

An-nawawi [ Charh Mouslim Vol 3] rapporte que les savants ont donnés plusieurs motifs au Djam' du prophète :

-Certains savants ont affirmé que le messager d'Allah à procédé à ce regroupement à cause de la pluie, car en effet en cas de forte pluie le regroupement des prières est permis. Mais cette affirmation n'est pas authentique car dans une des versions du Hadith que nous avons cité plus haut, on trouve " sachant qu'il n'y avait ni peur, ni pluie ".

-D'autres savants ont dit qu'il ne s'agit pas d'un regroupement réel [Djam’ Haqiqi] mais plutôt d'un regroupement apparent [Djam’ Sûri] des deux prières.

Cela signifie que ce qu'aurait fait le messager d'Allah, c'est de retarder la première prière jusqu'à ce qu'il reste suffisamment de temps pour l'accomplir avant la fin de son heure et il l'aurait faite à ce moment. Après quoi, il aurait prié la seconde Salât dès le début de son heure. C'est cette façon particulière qui aurait été désignée comme étant un Djam' des deux prières.

-Enfin, un autre groupe de savant affirme que le messager d'Allah à regrouper les prières à cause d'une maladie ou bien d'une excuse semblable permettant le regroupement, afin de lever la difficulté de dessus sa communauté.

Ces savants se servent de ce hadith pour démontrer la permission d'accomplir le Djam' en cas de maladie ou bien en cas de difficulté, empêchant de réaliser la prière en son heure.

Ce dernier avis est sans doute le plus authentique il s'agit de l'avis de l'Imam An-nawawi, de l'Imam Ahmad Ibn Hambal. Parmi les contemporains c'est l'avis adopté notamment par Cheikh Ibn Baz, ainsi que Cheikh Salih Al-Otheimine.

Cheikh Bazmoul a dit concernant le hadith d'Ibn Abbas :

" [..] Je dis : Il a été confirmé d'après Ibn Abbas, [qu’une fois] le messager d'Allah à médine avait regroupé la prière du Dhor avec celle de l'Assr, et celle du Maghreb avec celle de l'Icha, sachant qu'il n'y avait aucune peur, ni pluie.

Et quand on a demandé Ibn Abbas la raison pour laquelle le messager d'Allah avait fait cela, il a répondu : Afin de lever la difficulté de dessus sa communauté.

Les savants ont dit : Ce Hadith démontre qu'il est permis au musulman ayant une difficulté l'empêchant d’accomplir la prière en son temps, de regrouper la prière du Dhor avec celle de l'assr et celle du Maghreb avec celle de l'Icha, mais à condition qu'il ne fasse pas de cela une Habitude [c’est à dire que cela soit exceptionnel].

Donc il est permis au musulman faisant face une [réel] difficulté l'empêchant d'accomplir la prière en son temps de procéder au regroupement mais à condition qu'il ne fasse pas de cela une habitude.[..].

Source : http://majid.assalam.free.fr/Bazmoul_stains.htm

Questions-reponses Cours N°2

Cet avis aussi celui d'Ibn Sirine, de certains compagnons de Malik et Chafi'i, c'est également l'avis adopté par Ibn Mundhiri et d'un groupe parmi les gens du Hadith, ces savants fixent deux conditions pour que la personne puisse regrouper la prière du Dhor avec celle l'Assr, et celle du Maghreb avec celle de l'Icha :

1-Qu'il y est une raison valable empêchant la personne d'accomplir la prière en son temps approprié.

2-Que cela soit à titre exceptionnel, cela signifie que la personne ne devra pas faire de cette pratique une Habitude. [ Charh Mouslim de l'Imam An-nawawi vol 3 ].


Fawaîd :

-Il est permis de procéder au Djam' en cas de Maladie ( Métrorragie, difficulté à se purifier pour chaque prière...), de voyage, de pluie et d'un [réel] besoin.
[ Charh Siffate Salat Nabiy De Cheikh Bazmoul]

-La permission de regrouper les prières ne s'applique que pour la prière de Dhor avec celle l'assr et celle du Maghreb avec celle de l'Icha. [Charh 'Umdatoul Ahkam Vol 1 d'Ibn Salih Al-Bassam]

-La personne peut accomplir le regroupement des prières dans l'heure d'une des deux prières. Si elle accomplit le regroupement dans l'heure de la première prière cela est appelé Djam' Taqdim, si elle accomplit le regroupement dans l'heure de la seconde prière cela est appelé Djam' Ta'Khir. [Charh Zad Al-Mustaqana vol 1 De Cheikh Otheimine]

La commission à répondu en disant :

" Malgré [les raisons ] que vous avez mentionnés, Il ne vous est pas permis d'avancer la prière de l'Icha avec celle du maghreb.

Il est obligatoire d'accomplir la prière de l'Icha aprés la disparition du "Chafaq". Il convient au musulman de patienter et d'ésperer la récompense d'Allah dans cela, conformément à la parole d'Allah :

" La salat demeure pour les croyants une prescription à des temps (heure) bien déterminées" S 4 v 103."


Ainsi que la genéralité des Hadiths authentiques rapportés d'aprés l'envoyé d'Allah démontrant les temps des prières "

Source : Majmou Fatawa Lajna Da-Ima Vol 8 p 132

Commenter cet article

Salam 26/11/2013

SOubhan'allah vous remettez en doute la parole d'Ibn abbas (radhi'allah anho) pire encore vous dite que le prophète (salla allah alayhi w salem) a fait une erreur en faisant ca???

Pourquoi vous essaiez d'expliquer un hadith aussi simple que celui ci , alors qu'il est clair et net
Qu'allah vous guide vous êtes une secte egaré les pseudo salafis (wahhabi)

Salam 26/11/2013

Le prophète (sws) retarder ses prières alors qu'il n'avait aucune contrainte?? mais vous êtes débiles ou quoi??

Certes il faut respecter les temps de la prière et ce hadith ne contredit pas le Coran car les temps de la prière dans le Coran sont au nombre de TROIS !!!

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog